top of page
Photo annivrs 172.JPG

Mon parcours

  • Docteur en Droit (Université Paris II)

  • Ancien Maître de Conférences en Droit civil, Sciences po Paris

  • Certificat d'aptitude à la profession d'Avocat (CAPA)

  • Diplômée d'Etat en Médiation familiale et généraliste * (Université Paris X)

  • Certifiée en Processus collaboratif (AFPDC)

  • Médiateure assermentée près la Cour d'appel de Paris

  • Médiateure-Avocate agréée par le CNMA

  • Membre de l'Association Française des Praticiens en Droit collaboratif (AFPDC)

  • Membre de l'ANM (Association Nationale des Médiateurs)

  • Membre de la Commission Droit de la famille du Barreau de Nanterre

  • Membre de la Commission MARD du Barreau de Nanterre

  • Certifiée en Sophrologie (RNCP)

Ancienne Avocate d'affaires anglo-saxonnes, reconvertie en Droit de la famille, j'ai fait le constat alarmant que nombre d'enfants, de femmes, d'hommes sortaient brisés des procédures contentieuses, parfois alimentées par certains avocats sans scrupules, ce, quel qu'en soit le résultat.

 

J'ai alors décidé :

  • de ne plus faire de procédure contentieuse en droit de la famille

  • d'aider les personnes à résoudre leurs différends autrement, lorsque cela est possible

  • de me former aux modes amiables de règlement des litiges.

Afin de répondre au mieux à ce défi, j'ai passé  le diplôme français le plus exigeant en la matière : le Diplôme d'Etat de Médiateur familial et généraliste.

Afin d'enrichir mes compétences et d'élargir le champ des possibles au sein de l'espace de médiation, je poursuis ma formation continue et ai notamment étudié à la Ligue Française de Santé Mentale : les mécanismes de l'emprise avec le Docteur Coutanceau, l'accueil des adolescent.e.s, l'accueil des enfants au sein de l'espace de médiation familiale, entre autres formations..

Afin de parfaire et d'actualiser mes connaissances, je suis également membre d'un groupe d'analyse de pratique professionnelle de médiateurs professionnels et de l'Association Nationale des Médiateurs (ANM).

Etant Avocate, je suis habilitée à rédiger vos conventions d'accord post-médiation et ai pu enrichir la palette du règlement amiable des conflits en me formant également au Processus collaboratif (AFPDC), processus réservé aux seuls Avocats et fondé sur les principes de la médiation et de la négociation raisonnée.

Je suis membre de la commission des Modes Amiables de Règlement des Différends (MARD) du Barreau des Hauts de Seine (Nanterre, 92).

Enfin, dans un souci d'apaisement des personnes venant me consulter, je me suis également formée à la Sophrologie et ai suivi deux spécialisations dédiées aux enfants et aux adolescent.e.s. 

J'ai ensuite passé l'examen (mémoire professionnel et oral) de la certification de sophrologue (RNCP, niveau de qualification reconnu par l'Etat).

Les modalités de la formation des médiatrices ou médiateurs diplômés d'Etat sont fixées par un arrêté du 12 février 2004 : il faut être titulaire d’un diplôme de travail social ou paramédical (de niveau bac + 3), ou d’une licence de droit, de psychologie ou encore de sociologie et suivre une formation de 560 heures au moins, donnant accès au Diplôme d’État de Médiateur Familial comprenant des formations théoriques et pratique en droit de la famille, CNV, médiation généraliste, médiation conjugale, médiation familiale, approche systémique, psychologie (structures familiales, développement psycho-affectif et construction identitaire de l'enfant, processus de construction du couple, effets psychologiques du conflit au sein de la famille, psychopathologie, transmissions entre les générations), sociologie de la famille, de la parentalité et du coupleLa ou le candidat.e doit également effectuer une période de stage en alternance de 105 h. Cette formation est exécutée sur une période de 3 ans.

Anchor 1
Anchor 2
bottom of page